Calendrier de jardinage

Calendrier de jardinage : importance et avantages

Littéralement, il y a un temps pour tout en jardinage. En effet, on ne peut pas juste semer quand on veut où on veut. Pour réussir ses plantations, il y a quelques règles à suivre notamment concernant le temps dédié à chaque opération. Encore faut-il savoir qu’il y a certains avantages dans l’utilisation de ce calendrier.

Le calendrier lunaire

Il s’agit d’un calendrier en phase avec le cycle lunaire. Il va servir à déterminer la date d’une opération en jardinage. Notamment le semis, la récolte ou encore le temps pour enlever les mauvaises herbes. Ce calendrier existe depuis plusieurs années, d’ailleurs, c’est la méthode utilisée par les ancêtres à l’époque.

Il faut croire que l’avis diverge sur cette pratique. En effet, si certains croient à l’influence de la lune sur la végétation, d’autres ont la conviction qu’il n’y a aucune liaison. Dans tous les cas, c’est une question de choix personnelle. A savoir qu’un cycle lunaire dure à peu près 29 jours. Le calendrier est donc une sorte d’agenda et de repère pour le cultivateur.

Il importe de rappeler que certaines personnes utilisent la lune pour anticiper un orage, par exemple. Il ne faut pas oublier aussi que la lune est encore, et toujours utilisée pour se retrouver dans un cycle menstruel et pour définir une grossesse ou le sexe d’un bébé, etc. Autant dire que c’est quand même une croyance assez fondée.

Cependant, il est important de tenir compte d’autres paramètres pour réussir un jardinage. Notamment des facteurs naturels comme les aléas climatiques, les saisons, etc. Ce sont des logiques qu’il est facile à suivre. De plus, avec le changement climatique, on assiste parfois à une saison de sécheresse prolongée par exemple. Ce qui fait que les données de la nature peuvent avoir changé et donc moins fiables.

En automne

L’automne est une saison assez particulière et une saison qui peut freiner les débutants en jardinage. En effet, c’est une saison où l’on voit les feuilles tomber, les fleurs fanent, etc. Ce n’est pourtant pas pour autant qu’on va laisser toute activité de jardinage. Au contraire, c’est le temps de redonner une vie à la terre vu que c’est la fin de potager.

Pour ce faire, on peut enlever les mauvaises herbes ou encore ajouter de l’engrais. Par contre, on peut encore planter des arbres fruitiers en automne. Notamment le pommier, les kiwis, les pruniers, etc. De même, il existe aussi des fleurs qui résistent bien à cette saison.