Le parasol déporté : l’allié de vos étés au jardin

L’été arrive ! Vous allez pouvoir profiter de votre terrasse en famille ou entre amis. Mais pas question de souffrir d’un coup de soleil ! Il est important de se protéger. Rien ne vaut le parasol, qui a fait ses preuves depuis des années. Sa toile offre une protection optimale contre le rayonnement solaire. Sans compter qu’à l’inverse d’un store banne, il peut s’orienter et se déplacer où vous voulez. On peut aussi le ranger au sec à la mauvaise saison, ce qui augmente sa longévité. 

Pourquoi choisir un parasol déporté ?

Il existe aujourd’hui différents modèles de parasols, depuis les plus simples, généralement ceux qu’on emmène à la plage parce qu’ils sont légers et peu encombrants, jusqu’aux modèles de parasols déportés haut de gamme. Les parasols déportés sont apparus récemment et remportent aujourd’hui tous les suffrages. Le concept ? Un parasol dit déporté se présente comme une sorte de dôme accroché à son pied, positionné latéralement. Cette construction permet d’éviter l’écueil des parasols classiques, à savoir qu’il faut se serrer autour du pied central pour profiter de l’ombre. Le parasol déporté apporte donc davantage de confort et plus de protection. 

Le parasol déporté haut de gamme : quelle différence ?

Avec une taille appréciable de 3,20 à 3,75m de diamètre en moyenne, les parasols déportés permettent de protéger une terrasse et la table du déjeuner en plein air. Vous pouvez aussi installer à l’ombre votre salon de jardin ou vos transats. Canicule en perspective ? Pas de problème, les parasols haut de gamme vous permettent d’orienter votre ombre au gré de la journée et du soleil. 

Pour profiter au mieux de votre équipement, choisissez des parasols déportés haut de gamme : vous disposerez d’un modèle parfaitement stable, que les coups de vent ne risquent pas de renverser ou d’emporter. Notre conseil : il n’y a pas que l’armature et le pied qui comptent, veillez aussi à bien choisir la toile de votre parasol. Elle doit bien évidemment être traitée anti UV pour vous assurer une protection optimale. Mais dans l’idéal, il vous faut aussi une toile imputrescible et surtout imperméable. Vous n’aurez pas à ranger votre parasol dès qu’une averse pointe son nez. Et d’ailleurs, quoi de plus agréable que de regarder la pluie tomber depuis votre abri, bien au sec sous votre parasol déporté haut de gamme ? 

Le camélia d’automne, parfumé et résistant

Le camélia d’automne rose est un superbe arbuste à fleurs agréablement parfumé. Originaire des forêts du Japon, de septembre à décembre il se pare de fleurs blanches, roses ou rouges. Son feuillage persistant rend le jardin plus joyeux durant l’hiver.

Un camélia agréablement parfumé

Le camélia d’automne pink perfection est un arbuste qui mesure de 2 à 5 mètres de haut (et même parfois 10 mètres). De septembre à décembre, il se couvre de fleurs simples très parfumées. C’est extrêmement agréable en hiver. Le camelia sasanqua a une douce odeur de thé au jasmin mêlée à celle, plus sucrée, de la prune. D’ailleurs, dans certaines régions de Chine, on utilise les fleurs de ce camélia pour parfumer le thé.

 

 

Un camélia rose résistant

Le camélia d’automne pink perfection est facile à cultiver. Si le gel se prolonge, il suffit de protéger son pied et ses racines. Un mélange feuilles séchées/sable ou une couche de paille suffisent. S’il aime et a besoin de soleil, cet arbuste ne doit pourtant pas être planté plein sud car il aurait trop chaud durant l’été.

La floraison s’étend sur six mois. Quand elle est très hâtive, elle a lieu en septembre, octobre et novembre. C’est souvent le cas du Camelia Sasanqua. Mais elle peut être hâtive, en novembre et décembre ou être une floraison de mi-saison en février-mars voire même tardive en avril, mai.

Où acheter son camélia ?

Il est très simple de faire l’acquisition de son camélia sur Internet. On peut y trouver des camélias de toutes tailles à des prix raisonnables. Il suffit de choisir un site professionnel, à l’image de https://www.inmyfrenchgarden.com. Et sachez qu’offrir un camélia, c’est déclarer un amour parfait.

Le camélia est la fleur de Chanel : https://www.journaldesfemmes.fr/mode/magazine/1700415-chanel-inside-video-histoire-camelia-defile/

Les critères pour choisir une serre de jardin

La mise en place d’une serre est essentielle à tout jardinier soucieux de mettre ses plantes à l’abri des aléas climatiques. Cet équipement sert à préparer les semis, à commencer les plants, voire à cultiver des végétaux en dehors des saisons. Mais sur quels éléments se baser pour choisir sa serre de jardin ? Notre guide vous donne les réponses à cette question.

Choisir une serre de jardin adaptée à ses besoins

Il existe trois types de serres de jardin : la mini-serre, la selle en dur et la serre tunnel. Il convient d’opter pour une serre en fonction de ses besoins en termes de surface. Les mini-serres couvrent une petite surface d’un ou de deux mètres carrés et s’élèvent à une hauteur comprise entre 50 cm et 2 mètres. On les trouve souvent sur une terrasse ou un balcon pour protéger les plantes fragiles.

serre de jardin Les selles en durs sont de véritables petites constructions présentant une structure et une couverture. En plus d’y entreposer des plantes, on peut y préparer les semis et les plants. Enfin, la serre tunnel ou serre de culture pourvue d’une bâche en plastique, est parfaite pour la culture de plusieurs végétaux (notamment des légumes) sans avoir à s’inquiéter des contraintes liées au climat.

Une serre faite avec quel matériau ?

Dans le cas d’une serre en dur, on a le choix entre une couverture en vitre ou en polycarbonate. Ces deux matériaux ont leurs particularités respectives. Le verre transparent est plus esthétique, mais peut être fragile. Le polycarbonate est plus léger, solide et facile d’installation. Il est aussi possible d’opter pour un modèle qui allie les deux matériaux avec du verre sur les parois et du polycarbonate en guise de toit.

Les critères de sélection d’une serre tunnel sont le diamètre des arceaux, l’ancrage au sol et la bâche. Le mieux serait d’opter pour des arceaux en acier galvanisé de diamètre approprié. La serre doit être bien fixée au sol avec des pieds enterrés. Enfin, la bâche doit être résistante et dotée de propriétés thermiques et diffusantes.

Ventilation, ombrage et chauffage

La température à l’intérieur d’une serre doit être propice à la pousse des plantes. Il peut être nécessaire de réguler cette température selon les saisons. La serre doit être dotée d’ouvertures (lucarnes ou aération latérale) pour permettre une bonne ventilation en été. Et la mise en place d’un système d’ombrage est utile prévenir les risques de surchauffe pendant cette saison.

Il est en outre possible d’installer un chauffage (un radiateur électrique par exemple) dans une serre pendant l’hiver. La pose d’une voile d’hivernage sur les végétaux et l’isolation de la serre peuvent être nécessaire avant de procéder à la mise en place du chauffage.

Les critères pour choisir une piscine : le guide

Avoir une piscine dans son espace extérieur est un must en cette période estivale ! Voici les critères pour bien choisir sa piscine.

Types de piscine et installation

La piscine hors-sol est relativement accessible en termes de prix. Il s’agit des piscines gonflable, autoportante et tubulaire. La piscine gonflable, très facile d’installation est disponible à partir d’une dizaine d’euros. Les piscines autoportante et tubulaire, elles, présentent des dimensions plus importantes et sont plus résistantes.

La piscine enterrée s’avère être un choix opportun quand on dispose d’un grand espace extérieur et d’un budget conséquent. Son installation requiert un permis de construire et l’éventuel recours à un professionnel. Une autre alternative intéressante consiste à opter pour une piscine semi-enterrée.

Choisir une piscine selon sa forme

On peut catégoriser les piscines selon leurs formes. On compte la forme octogonale et la forme rectangulaire. Une piscine de forme octogonale invite à la détente en permettant aux baigneurs de s’accouder facilement aux bords. Elle est idéale pour profiter de la baignade tout en sirotant une boisson bien fraîche.

La forme rectangulaire est plus adaptée pour ceux qui préfèrent nager et faire des jeux d’eau. Et pour pouvoir se relaxer et nager à la fois, il existe le modèle octogonal allongé qui combine les avantages des deux types de modèles précédents.

Sécurité et entretien de la piscine

Par mesure de sécurité et pour protéger l’eau, il est utile de recouvrir la piscine d’une bâche ou d’un volet de piscine. Ce dernier convient uniquement aux piscines enterrées. L’installation d’une alarme de piscine est aussi requise pour ce type de piscine. En outre, une barrière de protection va permettre d’éviter que les enfants accèdent à la piscine sans être surveillés.

Il est important d’entretenir sa piscine pour pouvoir se baigner dans une eau propre et limpide. Le balai de piscine est l’outil le plus courant. Mais le robot de piscine est aussi très pratique pour venir à bout des saletés sans se fatiguer. Enfin, le système de filtre et pompe de filtration permet de nettoyer l’eau pour ensuite la renvoyer dans le bassin.

Équipements pour piscine

Equiper une piscine avec quelques éléments pratiques permet de la rendre plus agréable. Une échelle de piscine va notamment faciliter l’accès et la sortie au bassin. Les toboggans sont très appréciés des enfants pour les jeux d’eau et sont accessibles pour tous les budgets.

Il est aussi commode d’éclairer la piscine pendant la nuit. On compte l’éclairage extérieur comme la fibre optique, et d’éclairage intérieur comme les projecteurs halogènes en LED). Enfin, l’installation d’une douche de piscine procure un confort certain dans le cas où l’on a une piscine enterrée.