Les mini-salons pour embellir la terrasse

Quand les beaux jours reviennent, chacun souhaite réaménager sa terrasse pour qu’elle devienne pratique et confortable. Mais tout le monde ne dispose pas d’un large espace pour installer un grand salon. Pour ceux qui sont concernés par cette limite, les mini-salons sont un atout esthétique à privilégier.

Un dîner en tête à tête

Que dites-vous de boire un verre et de partager un repas sur votre terrasse ? Grâce aux mini-salons, vous pouvez y profiter du soleil à deux. Selon la saison et votre aménagement, organisez même un dîner à la chandelle au clair de lune. Pour rendre votre espace plus pratique, vous devez bien sûr choisir des meubles de taille adaptée. Les chaises et les tables pliantes sont une bonne solution pour un dîner romantique. Elles se particularisent par la facilité à les mettre en place ou à les débarrasser.

 

 

À chacun son style

Vous voulez absolument ajouter du charme et davantage de style à votre espace extérieur ? Les meubles de taille réduite, tout comme leurs frères plus grands, se déclinent en plusieurs couleurs et matières. Il en existe dans des coloris discrets ou criards et en acier, plastique ou bois. Pour votre petit salon, il est toutefois recommandé des modèles avec une finition résistante aux intempéries. Certains sont rabattables ou pliables, conçus dans une forme rectangulaire ou ronde. Vous disposez d’un large choix selon vos goûts.

Les mini-salons en rotin

Les mini-salons en rotin ont actuellement la côte. Ils permettent d’optimiser l’esthétisme d’un jardin, d’un balcon, d’une terrasse ou d’un patio. Le meuble en rotin donne un look naturel à votre extérieur. Fauteuils, tables basses, chaises sont connus pour leur résistance optimale aux intempéries. Ce matériau est également gage de leur solidité et durabilité. Ces mobiliers écologiques existent dans un large éventail de style.

Découvrez les outils indispensables pour travailler la terre du jardin

En matière de jardinage, il est essentiel de bien s’équiper pour pouvoir travailler de manière performante. Voici la liste des outils indispensables pour travailler la terre de son jardin !

Listing des   outils indispensables pour travailler la terre du jardin :

Pour bien prendre soin de son jardin, il suffit de disposer des bons outils. Voici une petite liste de ceux dont vous pourrez avoir besoin  pour mener à bien vos travaux de jardinage.

  • La bêche

La bêcheLa bêche est utilisée pour retourner la terre et creuser des trous, ce qui permet d’aérer le sol et d’éliminer les mauvaises herbes. Il est conseillé d’opter pour un modèle à manche solide avec une extrémité en T.

  • Le râteau

Le râteauCet outil sert à niveler le sol avant la pose des semis, et à recouvrir délicatement les graines. Les dents du râteau sont aussi efficaces pour ramasser les feuilles et les cailloux.

  • Le plantoir

Le plantoir permet de creuser un trou pour y déposer une plante. Il sert ensuite à ramener la terre autour du pied du plant sans avoir à se servir des mains. Le plantoir est surtout pratique pour repiquer des plants de légumes.

  • Le transplantoir

transplantoirC’est une mini-pelle qui sert à faire de petits trous ou à déterrer des plantes. Le transplantoir est l’outil à avoir à portée de main pour l’entretien des petites plantations.

  • La binette

La binette permet de casser la croûte de la terre et de créer des lignes de semis grâce à un léger enfoncement de sa lame. Elle est aussi efficace pour retirer les mauvaises herbes.

  • La serfouette

Cet outil se compose de deux éléments en métal à son extrémité: la langue et la panne. La langue de forme pointue, sert à ouvrir des sillons ; tandis que la lame carrée aide à creuser de petits trous.

Comment créer une allée dans le jardin ?

Une allée de jardin a une fonction double : elle sert à faciliter les passages d’une part, et permet de structurer l’espace extérieur d’une autre part. Elle a donc l’atout d’être esthétique et pratique à la fois. Puis il n’y a pas besoin d’être un spécialiste du bricolage pour créer une allée dans son jardin. Cette opération pratiquement à la portée de tous nécessite juste de sélectionner un matériau adéquat, suivre un bon plan d’aménagement et respecter quelques consignes d’installation.

Choisir le matériau et faire un plan

Le critère de perméabilité est à prendre en compte au moment de choisir le matériau d’une allée de jardin. Il est primordial que le matériau utilisé permette la circulation de l’air et de l’eau jusqu’au sol pour éviter tout risque d’inondation. C’est pourquoi les matériaux tels que les graviers, les écorces de bois, les pavés en pierre ou en autobloquant sont fortement recommandés.

Une option originale consiste également à créer une allée avec du gazon, du bois ou des galets pour obtenir un rendu en parfait accord avec la végétation. Le tracé de l’allée sera déterminé en fonction des besoins. Un tracé linéaire convient par exemple si le but est de faciliter l’accès à la maison depuis la rue. Tandis qu’un tracé avec quelques arrondis permet de profiter agréablement du jardin quand on le traverse.

Installer une allée dans le jardin

L’installation d’une allée de jardin comporte plusieurs étapes. La première consiste à décaisser la terre d’une dizaine de centimètres environ. Cela permet de faciliter l’entretien des plantes qui surplombent l’allée et la tonte. Il est nécessaire de bomber légèrement la partie située au centre de l’allée pour permettre à l’eau de ruisseler pendant les périodes de pluies.

La pose du revêtement doit ensuite être précédée par la pose de sous-couches. A noter que celles-ci diffèrent selon le type de matériau choisi. Le temps nécessaire à la réalisation de travaux de création d’une allée de jardin dépend de la complexité du chantier. La mise en place d’une allée en pavé prend par exemple plus de temps que celle d’une allée en graviers ou en broyat de copeaux de bois.