Comment planter des népenthès ?

Les népenthès sont des plantes carnivores, tropicales et à croissance rapide. En milieu sauvage, ils peuvent atteindre une hauteur de 20 mètres. Grâce à leurs urnes colorées, ces végétaux offrent une décoration originale. Le nectar est surtout apprécié par les insectes et par certains petits mammifères.

Tout ce qu’il faut savoir

Il important de rappeler que le népenthès est une plante très délicate. Sa plantation se fait au printemps et il faut choisir ceux qui ont des feuilles brillantes. Cette fleur carnivore est très sensible. Les urnes doivent être renflées et ne doivent pas contenir d’insectes nuisibles tels que les cochenilles farineuses. Afin d’optimiser sa croissance, cette plante doit être exposée à une lumière tamisée et doit être plantée de préférence dans un sol couvert de sphaignes, de fibres de coco, d’écorces de pin ou de tourbe blonde.

La plantation

Le népenthès doit être cultivé en solo dans un pot et nécessite de la chaleur. Durant la nuit, cette plante doit être conservée à une température comprise entre 20 et 30 °C. Elle doit donc être plantée dans une serre chauffée munie de vitres ombrées. Par ailleurs, le népenthès a besoin de beaucoup de lumière sans être pour autant directement exposé au soleil. Afin de bien mettre en valeur les urnes, il vaut mieux la planter dans une grande suspension.

L’entretien après la plantation

Afin d’avoir des népenthès en excellente santé, il est primordial de bien doser la quantité d’eau. Cette eau ne doit pas contenir de calcaire ; privilégiez ainsi l’eau osmosée, déminéralisée ou l’eau de pluie. L’arrosage se fait par le dessus et mieux vaut éviter l’humidité dans les coupelles, au risque d’avoir des racines pourries. Durant le printemps, un ajout d’engrais pour orchidées est nécessaire à chaque quinzaine. Le tout doit être dilué à ¼ des doses prescrites.